Travail sur les bords du Rhin à Elchesheim-Illingen

Métiers d’autrefois au bord du Rhin
Le musée des métiers traditionnels pratiqués au bord du Rhin est aménagé  dans le bâtiment de l’ancienne église : une présentation soignée illustre les activités des chercheurs d’or, des pêcheurs, des vanniers, des sabotiers et des agriculteurs.
Vous pourrez découvrir comment le cours aléatoire et capricieux du Rhin influençait la vie des habitants.

Si le nom de Goldkanal est encore utilisé pour désigner un bras du Rhin, la pratique des orpailleurs a disparu après les travaux de régulation. Le cours était devenu trop rapide pour retenir les sables orifaires ; les panneaux racontent les techniques et les usages de l’époque liés à le recherche de l’or, saviez - vous par exemple que les chercheurs d’or souffraient d’intoxication au mercure ?
La fabrication de paniers était une activité complémentaire qui donnait un revenu d’appoint aux paysans qui pouvaient occuper efficacement la mauvaise saison.

Si la régulation du Rhin entraîne la disparition des activités de pêche et d’orpaillage, elle permet l’expansion de l’agriculture grâce aux surfaces d’exploitation ainsi gagnées. La forêt rhénane par contre réduit son emprise.

L’évolution de l’industrialisation à partir du XIX ème siècle transforme peu à peu les conditions de vie et de travail des habitants de la région et actuellement, c’est l’agriculture qui représente une activité complémentaire.

L’importance  des sabotiers  au début du XXème siècle encore s’explique par le confort que représente le sabot : les pieds des paysans travaillant dans les prés humides restent secs ! Les chaussures en cuir, plus chers, ne fournissaient pas un tel confort.
Les sabots étaient fabriqués avec le bois tendre des saules qui sont aujourd’hui encore emblématiques de ce paysage du Delta de la Sauer et des bords du Rhin.

Allez - y un de ces dimanche, peut-être à vélo, le musée présente des expositions thématiques intéressantes.

Heinz FÜTTERER : un ancien pêcheur de renommée internationale.
Depuis 2005, la collection de médailles et d’objets appartenants à Heinz Fütterer est exposée dans la galerie du musée.

Vous découvrirez comment le champion mondial (1954) de sprint a été consacré «  sportif de l’année » en Allemagne  devant le champion de football Fritz Walter et surtout, « sportif du siècle » - Celui qu’on appelait « l’éclair blanc » avait battu le record du 100m en 10’2 à Yokohama au Japon en 1954.


Horaires d'ouvertures

toute l'année
le 1er et 3ème dimanche
14h à 17h

Contact

Rathaus Elchesheim-Illingen
Rathausplatz 8
76477 Elchesheim-Illingen

Tel.: +49(0)7245/93 01-0
Fax: +49(0)7245/93 01-11
e-mail:
buergermeisteramt@elchesheim-illingen.de
www.elchesheim-illingen.de

Contact